Women's Earth & Climate Action Network, International
The Women's Earth & Climate Action Network is a solutions-based, multi-faceted effort established to engage women worldwide to take action as powerful stakeholders in climate change and sustainability solutions. For Our Earth and Future Generations A project of Women's Earth and Climate Caucus and its partner eraGlobal Alliance
« Stories, Media and Messaging -- Communicating Climate Change, Solutions and New Cultural Narratives

PROJET DE MISE EN PLACE DES UNITES DE PRODUCTION DE LA BRIQUETTE BIOMASSE COMME ALTERNATIVE A LA DEFORESTATION EN PROVINCES DES NORD ET SUD-KIVU EN RDC

Started by: MADELEINE BWENGE



Description:

Le Projet que je voudrais initier consiste à combattre la déforestation et ses éventuelles conséquences dans deux Provinces situées dans la partie orientale de la République Démocratique du CONGO, notamment le Nord et le Sud-Kivu.

Ces deux Provinces ont connues la déforestation depuis 1994, avec l'entrée massive des réfugiés rwandais venues en masse dans les deux provinces, fuyant le génocide dans leurs pays.Après leur arrivée, l'Est de la République Démocratique du CONGO a connu deux guerres successives à travers lesquelles, plusieurs mouvements des populations fuiyant l'insécurioté dans tous les sens. Ces mouvements ont eu beaucoup des répercussions fâcheuses sur les écosystèmes forestiers de ces deux Provinces, dans la mesure où les arbres étaient coupés pour la construction des abris, mais aussi comme combustibles pour la cuisson.

NB: Depuis tout ce temps, aucun moyen financier ou materiel n'a été mis à la disposition des acteurs environnementaux pour la réhabilitation des écosystèmes détruits.

 

Reasons for working in this topic, project or business:

Très touchée par l'ampleur de toutes ces destructions, je me suis mise à réflechir sur les voies et moyens de sauver ce qu'il y a encore à sauver ou comment trouver des voies et moyens pour la réhabilitation de nos écosystèmes detruits, car les conséquences de ces destructions présentent actuellement d'énormes conséquences sur la vie de nos populations.

Comme 1ère stratégie, j'ai mis en place la structure dénommée "ACTION POUR L'EDUCATION ENVIRONNEMENTALE  AU KIVU.  Atravers cette structure, j'avais en 1986, commencé le système de sensibiliser la population à travers les radios locales à protéger notre environnement.  Jusqu'aujourd'hui, je continue à réaliser cette activité avec les jeunes, les femmes et différents acteurs.  J'avais d'abord observé que la population n'était pas suffisamment informé sur le bien fondé de l'environnement, ses composantes et ses multiples rôles . C'est alors que par ignorance, plusieurs destruction se faisaient observer. D'où, à travers lces actions d'information et de conscientisation, mon objectif était d'arriver à un changement de mentalité où l'homme devrait commencer à vivre en harmonie avec la nature, mais aussi, l'utilisation rationnelle des ressournces en faveur des générations futures, en évitant bien sûr le gaspillage.

Root causes of the problems in this field and main barriers:

Les causes de la Déforestations dana les provinces du Nord et Sud-Kivu se présentent de la manière que voici :

- L'entrée massive des réfugiés rwandais déversées dans les deux provinces a entraîné plusieurs conséquences très néfastes pour la population congolaise dans cette partie du pays, parmi ces conséquences figure la déforestation car l'UNHCR devrait les approvisionner régulièrement en bois de chauffe mais aussi leur construire des abris.

-Depuis ce temps, il s'est observé un déficit dans la fourniture en énergie électrique par la Société Nationale d'électricité qui n'arrive plus à désservir suffisamment la population. Comme conséquence, plus ou moins 80% des ménages recourent à la braise comme combustible pour cuire les aliments. Ce qui entrâine l'augmentation très sensible du taux de la déforestation au sein de ces deux provinces.

-Le prix normal d'un sac de braise qui pèse 50 à 60 kgs a sensiblement haussé. Ce sac qui jadis coutait 6, 7 ou 8 USD coûte actuellement 25 USD. Toutefois, pour les ménages ayant plus de 5 enfants, c'est à dire 6, 7, 8 voir 10 enfants, Un(1) seul sac ne peut pas suffire mensuellement. D'où il en faut 2 voir même 3 sacs / mois, soit un budget estimé à 50 à 75 USD affecté seulement  au combustible pour la cuisson des aliments.

Cette situation a des conséquences très fâcheuses aur l'équilibre budgétaire des ménages, lorsque l'on sait que presque 7O% de la population vit dans le chômage d'une part et de l'autre, les frais de scolarité des enfants y compris les frais académiques se trouvent sous la responsabilité des parents. Imaginez-vous à quel niveau la population souffre.

-Depuis quelques années, des signes de changements climatiques s'observent dans les deux provinces.  L'alternance entre les deux saisons de pluie et la saison sèche n'est presque pas respectée. On observe la prolongation de la saison sèche avec des canicules. L'élévation de t° dans certaines périodes selon les milieux. De 18 à 37, voire même 40°CCertaines rivières et sources tarissent. Il y a aussi la baisse de niveau d'eau du lac Kivu pendant la saison sèche.

Toutes ces perturbations climatiques font que les agriculteurs ne produisent plus suffisamment. Ce qui entraîne l'insécurité alimentaire.

-Le tarrissement des rivières et des sources font que l'eau potable devient très rare dans plusieurs quartiers de nos deux provinces. Les femmes et les enfants souffrent, ils parcourent de longues distances jusque tard la nuit à la recherche de l'eau potable.

Cette carence en eau potable entraîne d'autres conséquences telles que : l'insécurité, les viols, les violences physiques, la noyade etc...

 

What is needed to overcome barriers to implement solutions:

LES BESOINS SONT LES SUIVANTS :

-Les Moyens materiels et financiers pour la mise en place des pépinières, l'achat des semences et des intrants;

-Les moyens materiels et financiers pour l'achat des matières premùières pour la fabrication des briquettes et la fabrication des compresseurs

-Les moyens matériels et financiers pour la formation et capacitation des vulgarisateurs

-Les voyages d'échanges pour diversifier les techniques.

Specific needs and/or support requests:

Nos besoins techniques vont aussi concerner les moyens de communications, les lamp tops, ouverture d'un site web etc...

 

Suggested best local solution for this topic:

Comme Pistes de solutions, nous suggérons ce qui suit :

-En vue de combattre la déforestation qui est aussi la cause de la pauvrété, nous préconisons les dispositions suivantes :

-La mise en place des micro-projets de Reboisement communautaires qui serviront à remettre l'équilibre écologique mais aussi servira pour des intérêts économiques des populations concernés qui sont propriétairesdes sites reboisés.

-La mise en place des unité de production et de fabrication ded briquettes biomasses qui seront utilisées comme combustibles par la majorité de la population, car, vendues à moindre prix, et, ne présentant aucun risque de pollution car sa combustion ne produit pas le CO2.

-Mise en place des équipes de sensibilisateurs qui aideront la population à connaître l'importance de cette nouvelle source d'énergie et à la vulgariser.

Networking opportunities:

Notre projet sera un projet d'affaire qui présentera des importances multiples:

-Les femmes auront la possibilité d'économiser, car les briquettes seront vendues à moindre prix.

-Une fois vulgarisées, plusieurs ménages pourront s'approvisionner auprès de nos différentes noyaux de production.

-Les femmes deviendront autonomes, elles auront facilement les combustibles.

-Des bénéfices serons téalisées à travers la ventes des briquettes mais après plusieurs années, la communauté tirera des bénéfices de leurs forêts.

Discussion

You must be logged in to post comments. Login now.

Asmae El Mejdoubi posted

Asmae El Mejdoubi (S’15) was born in Morocco in 1988. She received the Engineering degree in Electromechanical Engineering from the Ecole Nationale Supérieure d’Arts & Métiers “ENSAM”, Meknès, Morocco, in 2012. She is currently pursuing a joint Ph.D. degree in electrical engineering between the Université de Caen Normandie, France, and l’ENSAM de l’Université Moulay Ismail, Morocco. Her research interests are in the area of energy storage, more specifically, supercapacitors and Lithium-ion batteries, State-of-Health and State-of-Charge diagnosis and aging estimation.

Asmae El Mejdoubi posted

Bonjour

J'ai bien aimé votre projet que je trouve très intéressant et très prometteur. J'ai déjà travaillé que un projet européen qui a visé à à améliorer l'efficacité énergétique par la promotion de la cogénération d'électricité et de chaleur à partir de biomasse. Et je serai partante pour partager avec vous mon retour d'expérience.

Cordialement