Women's Earth & Climate Action Network, International
The Women's Earth & Climate Action Network is a solutions-based, multi-faceted effort established to engage women worldwide to take action as powerful stakeholders in climate change and sustainability solutions. For Our Earth and Future Generations A project of Women's Earth and Climate Caucus and its partner eraGlobal Alliance

WECAN Déclaration

Les femmes du Monde Appellent à une action urgente sur le changement climatique et les solutions durables

Nous sommes les mères et les grand-mères, sœurs et filles, nièces et tantes, qui ensemble prenons soin de toutes les générations, dans nos professions, affiliations et identités nationales.

Nous sommes les enseignantes et les scientifiques, les agricultrices et pêcheuses, les guérisseuses assistantes, les travailleuses et femmes d'affaires, les écrivaines et les artistes, décideuses et militantes, l es dirigeantes et des penseuses. Nous travaillons dans les officines du pouvoir, les salles de prière et les salles de nos maisons.

Nous nous sommes rassemblées afin d’élever notre voix et de plaider pour un récit culturel qui est le « Respect de la Terre», notamment par «restaurer, respecter, reconstituer »et abolir le récit de la «domination, l'appauvrissement et la destruction "de la nature.

Nous nous engageons à une transition d'un avenir en péril à un avenir prometteur ; à rallier les femmes du monde entier afin de s'unir dans l'action à tous les niveaux jusqu'à ce que la crise climatique soit résolue ; 

PREAMBLE

Le changement climatique menace la vie comme nous savons sur notre unique et seule planète.
Nos enfants, nos petits-enfants et toutes les générations futures sont en danger. Les Systèmes naturels dont tous les êtres vivants dépendent sont en danger.

Une hausse globale des températures de 1,5°C - 2,0 °C est déjà enfermée dans l'atmosphère à cause du gaz à effet de serre (GES) émis jusqu’au jour d’aujourd’hui.

Le monde est sur le parcours vers une Hausse Probable de Température qui peut aller jusqu’à 4 degrés C (7,2 ° F). Les scientifiques de leur part avertissent à plusieurs reprises que cela va engendrer, des perturbations à grande échelle dans les systèmes humains et naturels, une 'insécurité alimentaire et Hydrique, et des pertes incalculables en vie humaine.
Nous vivons fréquemment des événements météorologiques extrêmes, Des sécheresses, Des inondations et un déplacement de millions de personnes à travers le monde.

Les Engagements internationaux et les réponses nationales des gouvernements n'ont pas été équivalents à l'urgence croissante, par conséquent, les communautés locales sont les premières victimes.

L'humanité est face à une crise – le danger dû au Carbone, l’urgence de la crise climatique. Cette crise n'est pas seulement une réalité scientifique, mais encore nécessite le devoir moral d’agir. Les générations futures dépendent de notre capacité de résoudre la crise climatique avant qu'il soit trop tard.

C’est le moment d’inaugurer la voie à un avenir durable.

Parmi les plus sévèrement vulnérables au changement climatique sont les femmes, les peuples autochtones, et ceux qui vivent dans l'extrême pauvreté. La perturbation climatique, y compris les catastrophes et leurs effets durables, met en péril les moyens de subsistance et le bien-être des peuples dans le monde entier.

Le système de Consommation et de production insoutenable renverse les gains du développement dans les pays du Nord ainsi que les pays du Sud : les femmes et les hommes des pays industrialisés ont la responsabilité de se renseigner, d’examiner leur vision du monde, s'engager dans l’action, et donner l'exemple.

Aucune personne, organisation, communauté, province, région ou nation est seule capable de relever le défi du changement climatique. Il est temps de collaborer à l'échelle mondiale plus que jamais.

Nous venons ensemble pour exiger une transition juste et nécessaire de combustibles fossiles aux énergies renouvelables ; ainsi que pour réduire le système de consommation chez nos familles et nos communautés et adopter activement un mode de vie de « haute qualité-faible empreinte ».

Nous venons ensemble afin d’adopter une nouvelle façon de vivre les uns avec les autres sur cette Terre.
Nous avons le choix : entre un chemin vers péril permanent et un chemin vers une justice climatique et un avenir énergétique propre et sécurisé. Nous pouvons et nous devons nous réunir ensemble entant que femmes afin d’agir avec des responsabilités communes mais différenciées pour parvenir à la durabilité.

Nous devons agir maintenant pour nous, pour les générations futures, pour tous les êtres vivants sur la Terre-Mère. 

Notre Déclaration

Nous venons de diverses cultures et origines.

Nous venons de diverses nationalités, confessions, familles et professions.

Nous venons pour la défense de nos enfants, nos petits-enfants et les générations présentes et futures.

Nous venons pour la défense des animaux, des plantes et des systèmes naturels qui sont en état de siège.

Nous venons et nous nous unissons en solidarité pour développer le mouvement mondial des femmes pour l'action climatique et les solutions durables.

Nous venons pour notifier au monde entier que les femmes vont agir à tous les niveaux pour éviter la trajectoire d'une hausse de 4°C des températures globales (7,2 degrés F).

Nous venons pour faire en sorte que la souveraineté des communautés à déterminer leur propre destin dans un avenir prospère soit respectée.

Nous venons afin de prendre les mesures nécessaires pour agir et tracer une nouvelle voie.

La science est claire. Il n'y a pas encore de débat là-dessus. Le temps d’agir est MAINTENANT.

Nous allons répondre à l'augmentation de la vulnérabilité de l'humanité par notre engagement accru.

Nous savons que, si nous les femmes sommes parmi ceux les plus impactées négativement par le dérèglement climatique, nous sommes également essentielles et indispensables à la création des solutions à la crise climatiques.

Nous sommes unies ensemble pour accélérer la mise en place d’un Mouvement Global de la Femme et l’Action pour le climat.

Nous, soussignées, appelons nous-mêmes, nos communautés, et nos gouvernements à:

Annuler les plans du développement futur du carbone et ramener la concentration de CO2 dans l'atmosphère en dessous de 350 ppm;

Se débarrasser du développement sale et dangereux des énergies fossiles – les Centrales à Charbon, l'huile de schiste, Les forages de pétrole en eau profonde Les sables bitumineux et éliminer rapidement les subventions aux combustibles fossiles;

Fixer un prix du carbone et mettre en œuvre la Taxe-carbone et l’impôt sur les transactions financières;

Négocier et ratifier un traité International contraignant de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), afin de réduire les émissions de carbone de 80% d’ici à 2050 par rapport au niveau de 1990;

Mettre en place un fonds d'adaptation dans les négociations de la CCNUCC pour renforcer la résilience des communautés en faveur de ceux qui sont les plus impactés par le changement climatique; 

Investir dans une révolution énergétique avec une expansion massive et rapide de la conservation, l'efficacité énergétique en toute sécurité, et ce à travers :

  • Mettre en œuvre radicalement des normes d'efficacité accrue.
  • générer 100% de la nouvelle électricité à partir des sources d'énergie renouvelable.
  • Encourager la conservation et la réduction de la consommation, en particulier dans les pays du Nord

Reconnaître que la transition vers les énergies renouvelables ne justifie ou nécessite une augmentation massive des méga-barrages hydroélectriques, des biocarburants et les grandes monocultures de biomasse qui provoquent le déplacement, l'insécurité alimentaire, les violations des droits de l'homme et la déforestation ;

Rejeter les systèmes de réduction de l’émission de gaz à effet de serre provenant des technologies à haut risque qui provoquent des dommages irréversibles au niveau de la santé humaine et planétaire , y compris les sables bitumineux, le gaz de schiste , l'énergie nucléaire , et la géo-ingénierie ;

Adopter et mettre en œuvre des responsabilités communes mais différenciées pour résoudre la crise climatique entre le Nord et le Sud de la planète ;

Mettre en place de nouveaux indicateurs économiques et des structures qui encouragent la durabilité, Buen Vivir (le bien vivre), et abandonner les modèles de croissance illimitée ;

Reconnaître que le patrimoine de l'eau douce de notre planète est menacé et que la violence, la surexploitation et le déplacement de l'eau est une cause majeure du chaos climatique. De ce fait, Il est essentiel à la reprise de la stabilité du climat, un plan solide pour conserver, protéger et restaurer les bassins versants du monde et reconstruire la santé des écosystèmes aquatiques ;

Prendre des mesures de protection de l'un de nos systèmes essentiels de soutien de la vie – les océans sauvages de la planète - en protégeant 20 % des océans de la planète d'ici 2020 et 40% en 2040 dans les conserves et les sanctuaires marins ;

Exécuter les accords internationaux existants sur l'égalité de la femme et le changement climatique, et ce par:
Assurer la mise en œuvre des politiques et programmes du changement climatique sensibles au genre

S'assurer que tous les mécanismes de financement climatique respectent les principes convenus au niveau international de l'égalité des sexes, la non-discrimination, les droits et l'autonomisation des femmes

Reconnaissant que les avantages de la politique climatique sensible au genre touchent les hommes, les femmes, les enfants et la planète;

Respecter et apprendre de la connaissance écologique traditionnelle, la sagesse et l'expérience des peuples autochtones du monde entier;

Respecter et appliquer les droits des femmes, les droits des peuples autochtones, les droits de la nature et les droits des générations futures;

Prendre des mesures individuelles sur une base quotidienne pour éviter le chaos climatique et mettre en œuvre des solutions à tous les niveaux.

Nous appelons toutes les femmes et tous les hommes du monde.

Nous vous prions de bien vouloir nous joindre en signant cette déclaration et en prenant des mesures urgentes afin de trouver des solutions durables au changement climatique.

 

Cette déclaration a été ratifiée par les délégués du Sommet International de la Femme pour la Terre et le climat,
                                        Du 20 au 23 septembre 2013, New York, USA